20/04/2005

Quand y en a plus, y en a encore!!

Je ferais mieux de me coucher et d’hiberner (printerner?), le temps de laisser cette période de poisse passer son chemin… Comme le temps s’est de nouveau rafraîchi et que les Portugais préfèrent oublier que l’hiver existe en construisant des maisons et des immeubles frais sans chauffages, ni double vitrage, j’ai ressorti le chauffage électrique d’appoint pour réchauffer la salle de bain lors  du récurage journalier de fiston.Vers 19:00, je branche l’appareil, l’allume en vérifiant que mon p'tit gars ne peut pas l’éclabousser etc, etc …lorsqu’une odeur de caoutchouc brûlé commence à me titiller les narines. Non, cela ne venait pas de l’appareil mais bien de la prise (qui se trouve dans le couloir). Voyant cela, je coupe tout et décide de ne plus rien toucher jusqu’à l’arrivée de monsieur mon homme car je me connais…

Croyez-le ou pas quand monsieur en question a ressorti la prise, l’une des branches avait fondu et était tordue…

Madame catastrophe c’est moi !

De plus comme je suis dans une bonne période, il est normal que mon petit orteil s’infecte…logique !

 




00:35 Écrit par Nettah | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.